Les praticiens de l’arbitrage (avocats, arbitres, juristes d’entreprise, experts, etc.) forment une petite communauté très active, organisée en divers groupes et associations. Ces organisations proposent régulièrement de multiples évènements professionnels de réflexion sur le droit et la pratique de l’arbitrage, de formation et/ou de networking. Ces diverses initiatives permettent aux praticiens de l’arbitrage de se rencontrer, de se connaître et de partager réflexions, idées et bonnes pratiques. 

Je suis et souhaite demeurer un membre actif et productif au sein de la communauté de l’arbitrage, qui me permet d’enrichir continuellement mon expérience et mon réseau. Je suis membre de divers groupes, dont les principaux groupes de jeunes praticiens (moins de 40 ans) à Paris et au niveau international.

J’ai également contribué à l’essor du groupe Paris Very Young Arbitration Practitioners (PVYAP), en tant que membre fondateur de 2012 à 2017. PVYAP est le premier groupe spécifiquement dédié aux nouveaux entrants dans le monde de l’arbitrage (praticiens junior et « mid-level »). Le groupe est aujourd’hui en plein essor grâce à un comité de pilotage dynamique, qui projette une formidable image de la nouvelle génération de praticiens de l’arbitrage à Paris.

Créé en 2012, PVYAP et ses fondateurs (Flore Poloni, Benoit Grangé, Sebastian Partida et moi-même, sous mon nom de jeune fille) sont à l’origine de plusieurs innovations visant au partage d’expériences entre les générations, notamment en organisant (i) des rencontres entre jeunes praticiens et grands arbitres (Arbitrators Studios), (ii) des rencontres entre jeunes praticiens et directeurs juridiques de grands groupes, utilisateurs de l’arbitrage (Meet the clients!) et (iii) le premier concours de rédaction de sentence arbitrale ouvert aux jeunes praticiens, sous le regard d’un jury prestigieux (Young Arbitrators Match). Cette activité a été largement relayée par la presse spécialisée. Aujourd’hui ces articles me rappellent d’excellents souvenirs.